La montée en puissance de la dentisterie digitale

Dernière mise à jour : 6 avr.


De nos jours, la numérisation des processus productifs industriels est largement utilisée dans divers domaines professionnels. Parmi les premiers, on peut citer les domaines de l'automobile et de la mécanique de micro-précision.


Au cours de la dernière décennie, la dentisterie a été profondément touchée par cette révolution méthodologique (la soi-disant dentisterie numérique); en odontologie et orthodontie ces technologies sont utilisées dans : la réalisation d'empreintes avec des scanners intra-oraux, l'orthodontie assistée (par exemple création d'occlusions transparentes), la conception de bibliothèques d'implants, la création de prothèses par fraisage et impression 3D, la visualisation numérique des résultats, la planification de chirurgies guidées …


De nombreux cabinets dentaires, de petite et moyenne taille, sont actuellement en mesure d'utiliser ces outils, dont les avantages se sont avérés indéniables en termes d'efficacité et d'efficience, de gestion du temps et par rapport aux délais de cicatrisation après des traitements invasifs chez les patients.


En particulier, l'avènement de la chirurgie guidée (également appelée implantologie assistée par ordinateur) et de ses logiciels entraîne une véritable révolution dans les procédures d'implantologie.


Comment ça marche ?


B&B Dental, l'une des marques leader en implantologie, a développé le logiciel Guide System et a créé son propre centre de planification de chirurgie guidée, avec des outils numériques avancés et des imprimantes 3D de dernière génération utilisés par des techniciens spécialisés dans les opérations quotidiennes.


Pour réaliser un projet de chirurgie guidée, le technicien télécharge sur le logiciel le fichier DICOM, contenant des informations volumétriques sur l'os du patient, généré par le Cone Beam. Auparavant, en diagnostic « traditionnel », le clinicien devait limiter son évaluation à l'utilisation de rapports et d'instruments en deux dimensions, qui ne permettaient pas toujours une vue complète, par exemple, du tissu osseux ou des segments anatomiques à risque, ce qui devrait plutôt être soigneusement pris en compte lors de la planification implantaire.


En utilisant des techniques de chirurgie guidée, il est possible d'obtenir une vue tridimensionnelle complète prenant en compte toutes les structures anatomiques, de sorte que le clinicien est en mesure d'évaluer le cas dans son intégralité, avec plus de conscience.


En chargeant le fichier STL dans le logiciel et en croisant les informations numériques des axes sagittal, axial et coronal, le technicien obtient une représentation numérique de la situation bucco-dentaire du patient dans son ensemble, y compris les tissus mous. Il peut alors procéder à la planification d'une véritable simulation informatisée de la chirurgie, comprenant :


  • Étude de cas, à partir des données numériques disponibles (os résiduel, dents résiduelles et leur position exacte, état gingival, présence de zones dangereuses ou sensibles, anatomie générale de la bouche, actes dentaires préexistants…

  • Planification de l'insertion virtuelle des implants dans leur emplacement ;

  • Instructions chirurgicales et liste des instruments à utiliser ;

  • Simulation du résultat final.


Cette simulation virtuelle est précise et prévisible.


La deuxième étape est l'impression proprement dite du modèle 3D de la bouche du patient et de son guide chirurgical correspondant. Ce guide est un masque en plastique transparent, entièrement personnalisé et imprimé en résine hypoallergénique, créé pour s'adapter parfaitement à l'anatomie buccale du patient. Pendant l'intervention, il sera fixé et il servira de guide chirurgical pour diriger les instruments : il est muni de manchons en résine pour permettre au clinicien de placer les implants exactement à leur emplacement préétabli.


En choisissant cette procédure, le clinicien peut bénéficier de la précision absolue de la planification précoce grâce au logiciel et de l'expertise du technicien de laboratoire. Il réalisera le modèle et le guide chirurgical personnalisé avec des matériaux d'impression de haute qualité.




Les avantages pour le patient

De nombreux avantages existent pour les patients également. Traditionnellement, la chirurgie est réalisée par une technique "ouverte à plat" avec incision et suture, tandis qu'avec la chirurgie guidée, elle est réalisée avec un "lambeau fermé": le clinicien opérera à travers un mucotome uniquement dans la partie réduite de la muqueuse laissée à découvert par le guide. La chirurgie est moins douloureuse car plus précise, moins invasive et traumatisante pour les tissus, permettant une cicatrisation plus rapide et sereine. C'est aussi une technique souple : elle s'adapte à la conformation anatomique du patient (elle peut être utilisée sur des patients édentés ou partiellement édentés) et aux compétences chirurgicales du médecin.

Il faut dire que tous les patients ne possèdent peut-être pas les caractéristiques idéales pour subir ce genre d'intervention chirurgicale, il appartient au clinicien d'évaluer si l'anatomie permet l'utilisation de cette méthode.


Dans les cas appropriés, cette procédure autorise la mise en charge immédiate de la prothèse (qui peut être réalisée dans notre centre d'usinage interne), en combinaison avec la création du guide chirurgical, afin de minimiser l'inconfort pour le patient et d'optimiser le nombre total de rendez-vous chez le praticien.


S'agissant d'une technique hautement spécialisée, ceux qui l'approchent pour la première fois devront suivre une courbe d'apprentissage progressive, pour pouvoir maîtriser de plus en plus la procédure.

Dans le domaine dentaire, comme dans d'autres domaines, les technologies numériques évoluent toujours de manière imparable, permettant aux spécialistes d'améliorer leurs pratiques et leurs procédures, et être en progrès constant.

0 commentaire