Zoom sur les différents types de guides chirurgicaux


Un guide chirurgical est un dispositif médical personnalisé qui guide les fraises et les implants dans la zone la plus appropriée, en profitant au mieux de l’os disponible selon la configuration et la prédisposition anatomique du patient.



1. GUIDE À APPUI DENTAIRE

Si le patient présente une denture résiduelle, le guide peut etre utilisé comme appui pour atteindre la stabilité. Si l’on veut obtenir une plus grande stabilité, on peut utiliser des clavettes crestales. Les clavettes crestales sont insérées avant d’utiliser la fraise pointeur (3), elles doivent avoir un diamètre cohérent avec la douille et une longueur cohérente avec l’implant à insérer.




2. GUIDE À APPUI MUQUEUX

Par contre, lorsqu’il n’y a pas de dents, le guide aura un appui exclusivement muqueux. Dans cette situation, il faudra utiliser des clavettes latérales et/ou crestales. Les clavettes latérales doivent être insérées après avoir foré l’os avec la fraise clavette (C) à l’intérieur des puits avec douilles spécifiques, prévus dans la zone vestibulaire. Pendant cette phase le guide doit être maintenu en position avec une petite quantité de silicone. Pourtant, quelques fois les clavettes latérales peuvent ne pas être suffisantes, dans ce cas il est possible d’utiliser des clavettes crestales : des vis qui sont fixées aux douilles pour implants après avoir créé un puits avec la fraise pointeur (3) et dont le diamètre est cohérent avec la douille et la longueur est cohérente avec l’implant à insérer.





3. GUIDE À APPUI OSSEUX

Les guide à appui osseux s'appuient directement sur l’os une fois les tissus mous ouverts et ils sont utilisés lorsque l’os a une forme irrégulière et il est donc nécessaire d’effectuer une ostéoplastie. Ce type de guide est fixé avec des clavettes latérales en forant avec la fraise correspondante (C). Même dans ce cas l’utilisation des clavettes crestales peut augmenter la stabilité, si nécessaire.






0 commentaire